Vins du Brésil (3ème partie) : Lidio Carraro, de l’inox à la Coupe du Monde

DSC00592S’il existe un seul domaine dans le Nouveau Monde à ne pas avoir une seule barrique en chêne dans son chai, c’est celui-ci. Ce qui ne l’empêche pas de fournir le vin officiel de la Coupe du Monde de football. Un assemblage de…onze cépages, évidemment.

Elle s’appelle Monica Rossetti, elle est pleine d’énergie et de passion et travaille comme œnologue et responsable technique viti-vinicole du domaine Lidio Carraro.

Ce viticulteur d’origine italienne, comme ils le sont presque tous dans le Vale dos Vinhedos, s’occupe lui de toutes les opérations viticoles sur les 40 hectares plantés dans la région de l’Encruzilhada do Sul, sur des sols granitiques, auxquels s’ajoutent 7 hectares dans le Vale dos Vinhedos au terroir plus basaltique et argilo-sableux.

DSC00590

Monica (photo) a roulé sa bosse dans les vignobles français, elle parle d’ailleurs parfaitement la langue de Victor Hugo, mais aussi ailleurs en Europe et dans le monde, et en est revenue non pas bourrée de certitudes mais débordante d’idées et de créativité.

« Le Brésil vinicole est jeune, tout est encore ouvert, et chez Lidio Carraro nous avons pris le parti de faire quelque chose de différent, avec une volonté de préserver le terroir avant tout, de trouver le bon cépage pour chaque parcelle et de promouvoir une identité brésilienne en même temps, » explique-t-elle.

Et cette différence est de taille : approche parcellaire dans les vignes, avec un même cépage provenant de différents « climats » (comme en Bourgogne), et dont les raisins sont vinifiés séparément puis assemblés.

Et, surtout, vinification en cuves inox et élevage dans le même contenant puis en bouteilles. Il n’y a pas une once de chêne dans le chai du domaine Lidio Carraro.

DSC00583

Pour compenser l’absence de bois, l’œnologue privilégie une extraction assez poussée avec des pigeages, des remontages et des délestages assez fréquents.

Cette originalité n’a sans doute pas échappé aux dégustateurs mandatés par la FIFA, puisque le domaine artisanal de Lidio Carraro s’est soudainement retrouvé propulsé dans la cour des grands avec mission de fournir LE vin officiel de la Coupe de Monde de football 2014.

L’occasion pour Monica Rossetti de cogiter sur un concept à la fois intéressant et intelligent pour faire face à l’énorme défi consistant à produire cette année quasiment le double du nombre annuel habituel de bouteilles (350 000).

Et FACES est né.

« L’idée était de créer un vin de fête, joyeux et jeune, dans les trois couleurs, » explique Monica Rossetti. « Comme il n’y a pas de vin ni de cépage symbole du Brésil, nous avons voulu faire un vin représentatif des valeurs et des caractéristiques de notre pays. »

Monica a donc sillonné les vignobles du Rio Grande do Sul, dégusté et re-dégusté pour trouver les différentes perles de l’assemblage final, en l’occurrence les onze cépages de l’équipe type en rouge, provenant de terroirs différents minutieusement triés et dont les raisins ont été achetés aux viticulteurs sélectionnés selon des critères de qualité prédéfinis.

FACES est commercialisé pour deux tiers au Brésil et un tiers dans 24 pays du reste du monde.

DSC00587

Pour éviter que ce projet ne soit qu’un feu d’artifice, une création liée à l’éphémère d’une coupe du monde, le domaine Lidio Carraro va poursuivre la production de FACES mais en quantités réduites et dans un assemblage de trois cépages seulement.

Avec une œnologue aussi passionnée et énergique que Monica Rossetti, cette petite entreprise familiale en pleine croissance est définitivement armée pour faire sa place au soleil du Brésil vinicole.

EN BREF

Domaine vinicole créé en 1998, mais la famille Carraro pratique la viticulture depuis cinq générations. Superficie de 47 hectares, production de 350 000 bouteilles en temps normal (650 000 en 2014 avec le projet FACES, vin officiel de la Coupe du Monde de football). Viticulture en production intégrée, les traitements systémiques sont réduits au strict minimum.

Quinze cépages sont utilisés : Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot, Petit Verdot, Teroldego, Nebbiolo, Ancelotta, Touriga Nacional, Tempranillo, Pinot noir, Chardonnay, Syrah, Malbec, Tannat et Alicante Bouschet. Sélections clonales pour la plupart des cépages (massales pour le Tannat et le Cabernet Sauvignon), en raison du nombre élevé de vignobles brésiliens affectés de maladies.

En cave, la vendange (manuelle) est amenée par gravité, la macération, la fermentation et une partie de l’élevage ont lieu uniquement en cuves inox, le reste de l’élevage en bouteilles. Des élevages qui peuvent durer entre 18 mois et cinq ans selon les types de vins. Il n’y a pas de protocole défini, c’est la dégustation qui décide.

DSC00595

DÉGUSTATION

Lidio Carraro Cabernet Sauvignon 2013, sur cuve inox.

Assemblage des jus de trois parcelles fermentés séparément. Beaucoup de fruit et d’épices au nez, une pureté aromatique certaine et déjà une rondeur en bouche séduisante, avec des tanins présents mais fins.

Lidio Carraro Tannat 2013, sur cuve inox.

Nez fumé, expression du terroir et du fruit noir (cerise et cassis surtout), texture suave (on note un peu de sucre résiduel), ensemble puissant mais qui reste équilibré, campé sur une imposante structure tannique. On est bluffé par la fraîcheur de ce vin qui affiche pourtant 16 degrés d’alcool.

DSC00593

Lidio Carraro Agnus 2011

Cette cuvée de Merlot est une entrée de gamme à l’excellent rapport qualité prix (l’équivalent d’environ CHF12.-), qui séduit par ses arômes de mûre, de ronce et de fumé, et le croquant de son fruit. C’est un vin plus complexe qu’il n’y paraît, à l’agréable acidité en bouche, et aux jolis amers en finale.

Lidio Carraro Merlot 2006

Ce vin est un bel exemple de ce que peut faire un long vieillissement en bouteille. Dans ce contenant depuis 2007, il présente une complexité digne d’un vin élevé sous bois. Notes de cuir, de pruneau, de réglisse et touche chocolatée au nez, belle souplesse de texture, corps ample, élégant, soutenu par une charpente tannique solide mais avenante.

Lidio Carraro FACES blanc 2013

Assemblage de Chardonnay du domaine et de Moscato et Grasevina achetés (le Grasevina est un cépage d’origine probablement croate importé dans le nord de l’Italie au 19ème siècle où il est connu sous le nom de Riesling Italico). C’est un vin d’une jolie fluidité, doté d’une bonne fraîcheur, aux arômes de fruits exotiques (papaye), de noisette et de fleurs blanches (poirier). Le FACES rosé 2013 issu de Touriga Nacional, Pinot noir et Merlot se montre floral, frais et digeste.

Lidio Carrao FACES rouge 2013

Onze cépages disposés en 4-4-2: Malbec au but, Alicante Bouschet, Tannat, Nebbiolo et Ancelotta en défense, Teroldego, Tempranillo, Pinot noir et Touriga Nacional au milieu, Merlot et Cabernet Sauvignon en attaque. Un vin offensif puisque le Merlot et le Cabernet Sauvignon composent la moitié de l’assemblage…Plus sérieusement c’est une cuvée qui atteint son objectif d’allier simplicité et qualité. Reste que c’est plus qu’un vin de tous les jours, sa trame acidulée et sa structure tannique lui donnent un potentiel de garde de cinq ans au moins. Et son caractère sphérique, fringant et charmeur donne envie de le boire tout de suite !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s