Artadi, grand d’Espagne

Pagos Viejos et Viñas de GainLa plupart des vins de la Rioja sont façonnés pour la consommation de masse et se caractérisent par ce boisé racoleur de chêne américain au goût de noix de coco vanillée, qui fatigue le palais autant que l’estomac dès le premier verre.

Heureusement, il y a aussi des pépites dans cette belle région viticole. Comme les vins d’Artadi.

Dans un vignoble dominé par d’immenses domaines et coopératives où le vin se fabrique plus en cave qu’il ne se prépare dans les vignes, Juan Carlos Lopez Lacalle (Artadi), à Laguardia, se distingue par sa philosophie radicalement orientée vers le terroir.

Et même davantage: vers une multitude de petites parcelles très différentes les unes des autres, similaires aux climats bourguignons, cultivées dans le respect total de la nature et de l’environnement (viticulture biologique et biodynamique) et situées à 630 mètres d’altitude, ce qui leur assure une fraîcheur certaine.

Il suffit de goûter les vins d’Artadi pour se rendre compte de la pertinence de cette comparaison, tant il y a un air de Bourgogne dans leur Pagos Viejos (vieilles vignes). Et même le moins ambitieux mais délicieux Viñas de Gain se pare d’élégance.

Le travail en cave s’appuie sur l’utilisation des levures indigènes, un recours très parcimonieux au soufre et l’absence de tout produit chimique additionnel. La plupart des manipulations sont effectuées par gravité pour brusquer le moins possible raisins et jus.

Au-delà d’une micro cuvée très chère (Viña El Pison), Artadi propose sa principale référence (Viñas de Gain précisément) à un beau rapport prix-plaisir: entre 25 et 30 francs suivant les millésimes. Comptez trois fois plus pour le Pagos Viejos mais il les vaut.

Artadi possède également des vignes de grenache en Navarre (Artazu) et d’autres de mourvèdre dans la région d’Alicante (El Sequé). Bien entendu, la même philosophie est appliquées sur ces deux autres domaines.

Artadi Viñas de Gain 2004

100% Tempranillo, levures indigènes, vignes de 25 ans et plus, élevage de 12 à 14 mois en barriques françaises.

Dans sa belArtadi Pagos Viejos 02le robe d’un grenat intense, ce vin libère au nez un bouquet de fruits (cassis, cerise) et d’épices (poivre, girofle) agrémenté de notes grillées. Harmonieuse, la bouche ne manque ni d’ampleur ni de rondeur et encore moins de fraîcheur fruitée et mentholée. Sa texture soyeuse et la race de ses tanins font du Viñas de Gain un must pour tout amateur éclairé de Rioja.
 
 
Artadi Viñas de Gain 2006

Artadi VdG 06Nez très fin, avec ce côté balsamique, minéral et mentholé que l’on retrouve souvent dans les vins d’Artadi. Comme en 2004, l’ensemble livre un corps arrondi, sphérique, d’une grande délicatesse tannique, et une finale tendue, distinguée dans ses arômes de café.
 
 
 
Artadi Pagos Viejos 2002

100% Tempranillo, vignes de plus de 50 ans, levures indigènes, élevage de 15 mois en barriques françaises.

Nez conjuguant la mViñas de Gain 2004ûre, la cerise, la figue, un boisé de cèdre et santal, une touche de cuir et des notes réglissées et poivrées. Au palais, on apprécie la trame tonique soutenue par une belle acidité, une matière ciselée, finement épicée et fruitée, qui se déploie sur des tanins élégants, déliés, et une finale mentholée, aérienne. Un Rioja résolument bourguignon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s