Dégustation: florilège du Languedoc (première partie)

Arbouse11ZT04Dégustation de trois vins rouges languedociens en appellation Pic Saint-Loup, situés approximativement dans la même catégorie de prix (entre 15 et 20 francs).
 
 
L’Olivette est l’entrée de gamme du Clos Marie, sans doute le meilleur domaine en Pic St-Loup, où Christophe Peyrus produit des vins qui ont à la fois du style et de la fougue, donc de la personnalité!

Sur les 20 hectares de vignes éparpillées au gré des terrasses du plateau de l’Hortus, aux sols argilo-calcaires, il cherche (et parvient) à valoriser l’expression de son terroir, notamment grâce une viticulture en biodynamie.

Six hectares dans un paysage de garrigue, le domaine Zumbaum-Tomasi, certifié en bio, reste discret et assez peu connu, mais ses vins ne manquent pas d’un certain charme artisanal et rustique. Et ils tiennent la distance, à l’image du Clos Maginal.

D’une taille similaire à celui du Clos Marie, le vignoble du Mas Bruguière est subdivisé en trois secteurs aux sols variés, allant des éboulis calcaires aux marnes argileuses. Déjà sept générations d’agriculteurs puis de vignerons se sont succédé sur ce terroir. L’Arbouse est la cuvée intermédiaire du domaine.

Clos Marie, Pic Saint-Loup, L’Olivette 2006

Cépages: grenache 45%, syrah 40%, mourvèdre 10%, cinsault 5%, égrappage partiel, élevage en fût durant un hiver, filtration légère. Nez intense de baies noires, de réglisse, de girofle et de poivre avec une touche fumée. Ample et en tension, la matière se fait suave et gourmande avec une finesse de tanins qui parfait l’ensemble. Une entrée de gamme de haut niveau .

Clos Marie, Pic St-Loup, L’Olivette 2009

ClosMarieOlivette09Grenache 40%, Syrah 40%, mourvèdre 10%, Cinsault 10%. Arômes de petits fruits noirs, d’orange sanguine, de violette et de pain d’épices, avec une légère note animale de réduction qui s’en va au carafage. Bouche ronde, toute de fruit (fruit à noyau, amande), acidulée, d’une belle fluidité. Structure équilibrée, tanins serrés mais déjà très aimables, finale au joli toucher.

Zumbaum-Tomasi, Pic Saint-Loup, Clos Maginal 2004

ZumbaumTomasi04Syrah 80% et Grenache 20%. Notes fauves, cuir bien présent, fruits mûrs (pruneau et figue), boisé en arrière-plan, bien fondu. Bouche charpentée, dense, d’une rusticité agréable, aux arômes de fruits à l’alcool. Finale un peu chaleureuse avec une légère amertume tannique.

Mas Bruguière, Pic Saint-Loup, L’Arbouse 2011

Arbouse11Syrah 55% et Grenache 45%. Elevage: une moitié du vin reste un an en cuves béton et l’autre moitié passe en cuves tronconiques de chêne français (50 hl) pour la même durée. Nez au fruité dominant: cassis, myrtille écrasée, cerise.
Notes de réglisse, de garrigue et de poivre. Bouche dense, riche et structurée, avec une certaine rondeur de matière et des tanins bien nets. Finale un brin chaleureuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s