Domaine de Marcoux: énergie, intensité et naturel

Depuis toujours aux mains de la famille Armenier, le Domaine de Marcoux a été un pionnier de la biodynamie à Châteauneuf-du-Pape.

« La biodynamie, c’était la passion de notre frère Philippe, à la fin des années 1980 déjà, » explique Catherine Armenier, qui tient désormais les rênes du Domaine Marcoux avec sa sœur Sophie et poursuit une tradition plusieurs fois séculaire.

« Pour lui, c’était une ouverture et une nouvelle aventure, » poursuit-elle. Ce goût de l’aventure, du prochain défi, a d’ailleurs décidé Philippe à partir en 1995, pour un autre continent, d’autres contrées.

Digne relève

Un départ soudain, pas facile à gérer. Catherine a donc pris la relève – Sophie travaillait au domaine depuis 1988 déjà – et Marcoux n’a finalement rien perdu de sa superbe.

« Nous sommes intégralement en bio mais un peu moins biodynamistes que Philippe, » précise-t-elle tout de même. « Nous faisons les préparations autant que nous le pouvons mais nous devrions avoir davantage de personnel pour être plus systématiques. »

Catherine Armenier supervise tout le travail dans les vignes où les labours s’effectuent au tracteur et le désherbage à la main.

La viticulture dans les gènes

« J’ai appris la viticulture dans ma jeunesse, j’avais cela dans les gênes, »  dit-elle encore. «  Les vinifications ne m’intéressent pas, la cave je n’y mets que rarement les pieds, ce n’est pas mon truc. » On l’aura compris, c’est Sophie qui s’occupe de « faire » le vin.

Celui-ci se fait presque tout seul, avec un minimum d’intervention, très peu d’extraction et des élevages où les cuves en béton jouent le rôle principal.

Au final, la philosophie des sœurs Armenier donne des vins sans artifice, confondants d’énergie et de naturel, à la subtile intensité.

LE DOMAINE DE MARCOUX EN BREF:

Terroir

Selon les parcelles, sables et grès molassiques, galets roulés, marnes et calcaire argileux.

Viticulture

Domaine vieux de plus de 600 ans, qui a toujoura appartenu à la famille Armenier. Vignoble de 17 hectares en Châteauneuf-du-Pape réparti sur treize parcelles, travaillé de manière biologique et biodynamique (certification en 1991!). Vignes âgées de plus de 50 ans en moyenne, les plus vieilles sont même largement centenaires. Le Grenache domine largement l’encépagement qui est complété par du Mourvèdre, de la Syrah et du Cinsault. Les cépages blancs – Roussanne et Bourboulenc – occupent à peine un hectare.

Vinification

Raisins égrappés et légèrement foulés, levures indigènes, macérations de deux à trois semaines, élevages de 18 mois majoritairement en cuves béton et partiellement en fûts de 350 litres pour la cuvée classique du Châteauneuf-du-Pape et en cuves bois tronconiques pour la cuvée Vieilles Vignes. Pas de fermentation malolactique pour le Châteauneuf-du-Pape blanc. Le domaine de Marcoux produit aussi un Côtes-du-Rhône, un Lirac (La Lorentine) et un Vin de Pays (Raison de Loup).

Dégustation

Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape blanc 2010

Constitué pour deux tiers de Roussanne et un tiers de Bourboulenc, élevé uniquement en cuve béton sur ses lies fines, le Châteauneuf-du-Pape blanc fleure bon le miel, les fleurs blanches et les agrumes. Il se présente droit en bouche, à la précision aromatique irréprochable, opulent mais élégant et d’une grande rémanence.

Domaine de Marcoux, La Lorentine, Lirac 2010

Nez fruité, tout de cassis et de mûre, bouche marquée par la fraîcheur, friande et charnue, aux tanins encore serrés, persistante.

Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape 2010

Le Châteauneuf-du-Pape 2010 possède un nez complexe évoluant sur l’écorce d’orange, le pamplemousse, les fruits rouges, la réglisse et les notes mentholées. Il y a un beau volume en bouche, s’appuyant sur un grain suave et une finale qui joue les prolongations. Il faut laisser un peu de temps aux tanins pour qu’ils se fondent complètement.


Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape Vieilles Vignes 2010

La cuvée Vieilles Vignes se distingue par un nez de pain grillé, de rose, de poivre, de mûre et de cassis. En bouche, elle fait montre d’une fraîcheur de fruit exubérante et d’une structure généreuse, puissante et tannique, à la longue finale épicée. Une bouteille pour la garde.

Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape 2009

En 2009, la cuvée classique évolue sur la cerise noire, l’amande, le poivre, le laurier et le thym, avec une texture suave et un beau grain de tanin en bouche. L’ensemble est puissant et chaleureux mais conserve tout son équilibre.

Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape Vieilles Vignes 2009

Cette cuvée provient toujours des trois mêmes parcelles (Charbonnières, Esquierons et Gallimardes) où les vignes ont été plantées entre 1900 et 1959. En 2009, elle sent les fruits mûrs, la réglisse et la garrigue et s’étale indéfiniment en bouche, portée par une imposante densité de matière au toucher satiné.

Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape 2008

Il n’y a pas eu de cuvée Vieilles Vignes en 2008, le Châteauneuf-du-Pape classique a donc porté seul le prestige du domaine: ses parfums de fruits noirs bien frais et d’épices enrobent une chair déliée dans une trame élégante aux tanins enveloppés et à la finale expansive.

Domaine de Marcoux, Châteauneuf-du-Pape 2004

Le nez de ce 2004 s’ouvre davantage sur le cuir, le gibier et les fruits à noyau bien mûrs, avec une touche mentholée bien présente qui se fait rafraîchissante en bouche. Celle-ci révèle une structure généreuse, des tanins pleins et une finale étoffée et épicée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s