Dégustation: Mas Haut-Buis et Clos Maïa 2010 et 2011

Deux millésimes de belle facture pour ces domaines des Terrasses du Larzac. Dégustations sur cuve, foudre et bouteille.

 

Mas Haut-Buis, Les Agrunelles 2011

À base de Roussanne (80%) et de Chardonnay (20%) depuis le millésime 2010, Les Agrunelles confirme le tournant pris il y a deux ans avec un profil acidulé, vif et tranchant, soutenu par des notes citronnées et grillées. C’est d’une grande précision.

Mas Haut-Buis, Les Carlines 2010

Au nez à la fois un peu sauvage, animal et floral, la bouche répond par un foisonnement de saveurs fruitées où dominent le cassis et la myrtille écrasée. On apprécie la rondeur naissante des tanins et de jolis amers en finale.

Mas Haut-Buis, Costa Caoude 2010

Elevé uniquement en foudre, le Costa Caoude 2010 offre un nez intense et élégant, marqué par les petits fruits noirs, avec une touche florale (violette) et réglissée. Aérienne, svelte et délicate, la bouche fait montre d’une belle suavité de texture aux arômes de cassis et de mûre et s’articule autour d’une trame fraîche, de tanins encore serrés mais fins et d’une longue finale. Un vin d’une buvabilité et d’une sensualité certaines.

Mas Haut-Buis, Les Carlines 2011 sur cuve

Nez de mûre et cassis avec des notes florales, jolie structure en bouche, tonique, longiligne et digeste, sur la cannelle et les épices douces.

Mas Haut-Buis, Grenache et Carignan 2011 (pour la cuvée Costa Caoude) sur foudre Stockinger

Léger boisé élégant, parfum de cerise et senteurs chocolatées et épicées, notes d’agrumes (pamplemousse), touche anisée, la palette aromatique ne manque pas de richesse. En bouche, on perçoit déjà le raffinement de la texture, le potentiel est bien là même si les tanins doivent encore se fondre et l’ensemble se mettre en place.

Clos Maïa Blanc 2010

Dominé par la Roussanne et complété avec du Terret Bourret, la cuvée en blanc du Clos Maïa fait valoir la complexité de son nez, tour à tour pierre à fusil, fleurs blanches, abricot, sureau, ananas et rose. La bouche n’est pas en reste, elle se dévoile avec finesse et délicatesse en demi-corps, joue sur l’équilibre et l’élégance et s’allonge sur des notes légèrement grillées et abricotées.

Clos Maïa, Petit Clos 2010

Voilà un vin croquant et digeste, de ceux dont on ne se lasse pas tant ils sont allègres et chatoyants. D’une fluidité de bon aloi, d’un fruité éclatant, charnu, nerveux et gourmand, que demander de plus?…

Clos Maïa Rouge  2010

…Si ce n’est la profondeur du grand vin du domaine! Avec son nez complexe de cerise noire, de pivoine et de girofle et la magnifique rondeur de sa texture, il ne manque pas d’allure ni de classe. On aime sa droiture, la belle définition des tanins et la longue finale aux notes d’amande.

Clos Maïa, Syrah 2011 pour Petit Clos, sur cuve

Le cuvier du Clos Maïa

Fraîcheur florale exquise, tanins bien enrobés, panier de fruit, finale tonique, le plaisir est déjà là!

Clos Maïa, Grenache 2011 pour Petit Clos, sur cuve

Nez très marqué par la cerise et l’amande amère, bouche vivifiante et fine aux tanins très doux.

Clos Maïa Rouge  2011, sur foudre Stockinger

Belle diversité aromatique au nez: mûre, cerise, noyau, cannelle, réglisse, laurier, touche d’agrume. On retrouve en bouche cette sveltesse de structure et une suavité de texture associée à des tanins sans aucune rugosité – la signature du Clos Maïa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s